Flash gestion – Covid 19 – Les structures d’animation de la vie sociale pendant la période de déconfinement

Les structures d’animation de la vie sociale dans la période de déconfinement

Nous vous relayons l’information de la Caisse nationale des allocations familiales sur la situation des structures d’animation de la vie sociale en cette période de déconfinement.

Conformément à l’article 10 du décret  n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire les centres sociaux et les espaces de vie sociale peuvent désormais ouvrir au public.

Cette ouverture est naturellement conditionnée au respect des règles sanitaires imposées par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Vous pouvez utilement vous référer aux documents mis à disposition, par le Ministère au niveau national ou l’ARS et la Préfecture au niveau local, pour accueillir au mieux les familles.

Aussi, à ce jour, les centres sociaux et les espaces de vie sociale sont autorisés à ouvrir pour les activités relevant strictement de l’animation de la vie sociale, de l’accueil du jeune enfant (Eaje) ou d’activité péri ou extra-scolaire (Alsh). Pour les services de soutien à la parentalité (Laep, médiation familiale, espaces rencontres, relais enfants parents, ludothèques, etc.) proposés dans un centre social ou un espace de vie sociale, leurs activités peuvent de nouveau reprendre.  
Dans sa séance du 3 juin 2020, le Conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales a donc décidé de maintenir la mesure exceptionnelle d’adaptation des modalités de calcul des prestations de service « Animation globale de coordination » – « Animation collective famille » et « Espace de vie sociale » jusqu’au 15 juin 2020.  
A compter du 15 juin, les services restant totalement fermés, alors qu’ils ne font pas l’objet d’une fermeture administrative, ne seront plus éligibles aux mesures de maintien des prestations de service.
Pour les autres, les mesures sont maintenues dans les mêmes conditions qu’auparavant. Un nouvel examen sera fait d’ici la fin du mois août 2020 en fonction de l’évolution de la pandémie et des consignes sanitaires.

Lire le Flash

Share this Post